• extrait_th1
  • vidéogramme extrait de la monobande

Description

  • Monobande, francophone
  • Technique : vidéo numérique, couleur, stéréo
  • Année : 2019
  • Durée : 3’12″
  • Taille : 1920 x 1080 px

Un plan séquence minimaliste examine les déplacements énigmatiques d’une communauté errante dans un environnement désertique. Inspiré à la fois par le caractère prospectif de l’imagerie opératoire d’Harun Farocki et la dimension prémonitoire du roman Le dernier homme de Mary Shelley (1826), la scène suggère une impression oscillant entre la surveillance compulsive du territoire et un regard mélancolique sur un paysage minéral.

A minimalist sequence plan examines the enigmatic movements of a wandering community in a desert environment. Inspired both by the prospective nature of Harun Farocki’s operative images and the prescient dimension of Mary Shelley’s novel The Last Man (1826), the scene suggests an impression oscillating between the compulsive surveillance of the territory and a melancholic view of a mineral landscape.


Documentation vidéo

  • Version intégrale

Collaboration

  • Coréalisation : Guillaume Pascale

Soutien

  • Fonds de recherche du Québec – Société et culture
  • Université du Québec à Montréal